Autres actualités

Un peu d'archéologie souterraine

S'chwabels est une ancienne ferme.

On y élevait des vaches, des cochons et sans doute de la volaille. Un ou deux chevaux servaient à tracter pour le transport ou les travaux des champs.

Et la maison abritait pas mal d'humains : la famille de l'agriculteur (deux ou trois générations) et les domestiques.

Ce petit monde n'étant pas composé de purs esprits faisait évidemment pipis et cacas... et le tout à l'égout n'existait pas. Alors ?

Alors, sous la cour, nous vous invitons à découvrir, à l'occasion d'un grand nettoyage, la fosse à purin. C'est à dire le dispositif de collecte et de stockage de la partie plus ou moins liquide des déjections animales et humaines.

De l'extérieur,

on ne voit pas grand chose : tout juste deux traverses de chemin de fer dans un cadre en grès.

Accès fosse

Elles servent à obstruer une ouverture rectangulaire qui donne sur une cavité de 3,50 m de profondeur.

Ouverture 2

Une fois au fond, c'est la surprise !

Un vaste  local voûté, long d'environ 6,50 m, haut de 2 m et large de 2,50 m se dissimule sous la cour.

À gauche, l'on distingue ce qui fut le débouché des toilettes pour les humains, aujourd'hui disparues.

La fosse

Dans l'encadrement de l'entrée, quatre pierres saillantes servaient sans doute à établir un plancher lors des opérations de vidange.

Entrée

Les canalisations

amenaient les fluides en provenance des locaux qui abritaient les animaux. Içi à gauche depuis l'écurie et à droite depuis l'étable. En béton, elles ne sont pas très anciennes. Une troisième canalisation provenait de la porcherie.

Canalisations

Inspection

La fin des travaux de nettoyage a bien évidemment été marquée par la traditionnelle inspection, très professionnelle ;-)

Inspection

La vidange

Effectuée autrefois à la main, on n'employait ce seau particulier doté d'un long manche. Je peux attester de son efficacité intacte !!!

L'outil

À mes enfants,

aux leurs, ainsi qu'à leurs cousins, cousines, copains, copines...

Qu'il a dû être doux à vos oreilles enfantines le petit "plouf" caverneux de l'objet lâché dans la fosse, pour que j'aie eu l'occasion d'autant de (re)trouvailles !

Ou bien ce furent les ondes sur l'eau noire, mystérieuse et à la profondeur insondable qui vous ont fascinés.

le résultat est là : jouets sacrifiés, tétine, outils, bidons et surtout de curieuses dents blanches et brillantes dont la vue m'a saisi l'échine d'effroi lorsqu'elles ont émergé de la boue noire !!!

Et je ne compte pas les cailloux, dont je ressens encore le poids, ni les cadavres d'insectes divers depuis longtemps décomposés en éléments précurseurs de pétrole.

Trouvailles

Projet

Aujourd'hui, ce ne sont plus les déjections qui seront collectées par la fosse, mais l'eau de pluie. Après encore quelques travaux (révision et consolidation si besoin de la voûte, étanchéité) nous aurons une belle réserve d'eau gratuite pour les arrosages !